Santiago de Quéretaro …

Dernière « Ville Coloniale » de notre circuit …

Nous sommes logées chez Marcela, sa sœur, ses parents et deux lapins dans une vieille bâtisse restée « dans son jus ». Ils sont adorables et Isa a même trouvé une balançoire …

Encore quelques musées pour s’imprégner des racines indiennes, de la conquête espagnole et des luttes pour l’Indépendance.

La plupart sont installés dans d’anciens monastères ou couvents jésuites, francisquains ou dominicains.

La vielle ville, comme les autres, est truffée d’églises

Et les journées se terminent souvent autour d’un godet de Mezcal …

Après un dernier 2h30 du bus et un raid « métro » nous arrivons chez Giang pour notre final Mexico Ciudad

Plus de photos ICI

San Miguel de Allende

San Miguel de Allende c’est forcément d’abord la Parroquia.

Mais c’est surtout la ville de d’Ignacio Allende, un des acteurs principaux de la lutte pour l’Indépendance (comme presque tous ses amis Morelos, Pipila, Hidalgo, Aldama, Guerrero, il fut fusillé par les espagnols à Chihuahua … ou Oaxaca).

La ville est très jolie avec ses rues étroites et ses maisons aux façades colorées,

et aux portes ouvragées,


qui cachent souvent de magnifiques patios.

Malheureusement de nombreux américains de type babacool-bobo se sont entichés de San Miguel … le résultat est habituel : carte des restaurants en anglais, agences immobilières vendant les plus belles propriétés à des prix (en US$ bien sûr) sans rapport avec la réalité mexicaine, … et la Corona de base à près de 3€ en terrasse …(contre 1 à 1,5 habituellement et 0,6 en épicerie)

Demain à la Casa de Europa de San Miguel il y a une conférence sur « Las políticas de Trump y Los Impactos Locales » par le directeur du Laboratoire National des Politiques Publiques …
1 500 pesos (75€ !) déjeuner compris … m’étonnerait que le public soit majoritairement mexicain … où comment expliquer aux américains leurs néocolonialisme arrogant …

« ¡La muerte tenía un precio! »

Ce matin on part pour Santiago de Quératero, notre dernière étape avant Mexico !

De Zacatecas à San Miguel de Allende …

Une nouvelle grande balade en autobus pour le bonheur toujours renouvelé d’Isabelle …

Paysages désertiques et rocailleux

Arrêt-buffet y vulcanisaton au milieu de nul part

Énormes camions aux calandres imposantes …

… arrivé au coucher du soleil pour découvrir l’étrange et majestueuse « Parroquia de San Miguel Arcángel  »

On loge dans une petite maison coincée entre dans autre dans une ruelle aux pavés inégaux et à l’âge improbable, à une portée de flèche du centre.

Demain visite à pied de la vieille ville !

P.S. Quelques photos de masques du Museo Rafael Coronel et de peintures du Museo de Arte Abstracto Manuel Felguérez ont été ajoutées sous l’onglet « Zacatecas » et sont visibles ICI

Zacatecas 2 …

Journée promenade et musées, ici l’aqueduc qui alimentait la ville en eau jusquen 1910.

Là le Parque Enrique Estrade, frais et ombragé, où quelques élégantes font leurs premiers pas de Princesse …

Le Museo de Arte Abstracto Manuel Felguérez, installé dans l’ancienne prison

Où s’exposent peintures et sculptures

Et puis le Cerro de la Bufa, l’une des collines dominant la ville, dont le sommet rend hommage aux héros de la bataille de Zacatecas en juin 1914

Demain on « redescend » vers le sud et en altitude (de 2 500 à 1 850 m) pour aller poser nos sacs à San Miguel de Allende … on se rapproche de Mexico Ciudad …

Zacatecas …

Zacatecas, autre ville minière de l’époque de la domination espagnole, impressionnante par ses demeures cossues et leurs balcons aux balustrades de fer forgé … et par ses multiples églises aux façades ciselées à ne plus savoir où porter le regard !

Ambiance, ambiance le samedi soir tout le monde est dehors pour suivre les orchestres :

Le Museo Rafael Coronel est célèbre par sa collection de masques en provenance du monde entier (quelques exemplaires ICI ).

Le musée est installé dans l’ancien couvent que les moines franciscains avaient fait bâtir au XVI° siècle.


San Agustin

Buenas noches !